Comment protéger son ordinateur ? 6 conseils

Pour protéger son ordinateur, on installe généralement un programme anti-virus. Mais cela ne suffit pas ! Il est nécessaire d'adopter les bonnes pratiques pour éviter les pièges pirates, comme n'utiliser que des programmes originaux ou télécharger les mises à jour, par exemple.

 

 

Voici 6 bonnes habitudes à prendre pour limiter les risques d'être victime d'un programme ou d'un internaute malveillant !

Se créer une session utilisateur

Se créer une session utilisateur
© Thinkstock

Quand vous paramétrez votre ordinateur la première fois, il est fortement conseillé :

  • de ne pas s'attribuer les droits d'administrateur 
  • d'utiliser une simple session « utilisateur ».

En effet, les sessions « administrateur » disposent de tous les droits pour modifier et installer des programmes. Quand un virus tente une intrusion sur une session administrateur, il peut réussir à s'octroyer les droits d'installation seul car il est au cœur du réacteur !

En revanche, sur une session « utilisateur », il faut systématiquement renseigner un mot de passe avant d'installer tout programme. Si un virus veut infecter votre ordinateur, une pop up vous demandera votre mot de passe. Un non, la demande est rejetée et le virus éloigné !

Bon à savoir : pour une sécurité encore plus élevée, changez régulièrement votre mot de passe.

Ne faites pas confiance aux fenêtres indésirables

Ne faites pas confiance aux fenêtres indésirables
© Thinkstock

Il arrive, lors de vos pérégrinations sur le Web, qu'une fenêtre de type IFrame ou pop-up apparaisse sur votre écran.

Elle vous signale souvent que votre ordinateur vient d'être infecté, et qu'il vous faut cliquer sur « ce bouton » pour que votre antivirus se mette en marche (ou que vous venez de gagner une villa, un yacht et un chèque de 100 000 €).

Pour savoir s'il ne s'agit pas d'un piège (pour le yacht, sérieusement, vous y aviez cru ?), ouvrez le programme antivirus de votre ordinateur. Ne vous fiez qu'à lui, et à personne d'autre.

Bon à savoir : lisez systématiquement les avertissements, les notifications et autres fenêtres d'information. Si quelque chose vous semble douteux, ne tapez pas votre mot de passe et ne cliquez jamais sur OK/j'autorise sans avoir lu !

Repérez les mails pirates

Repérez les mails pirates
© Thinkstock

Parmi les nombreux mails que vous recevez quotidiennement, peuvent se glisser des reproductions très réussies de mails administratifs. Votre banque, votre caisse d'assurance maladie, votre mutuelle ne vous demanderont jamais de leur envoyer des informations personnelles sensibles par mail. Ni vos coordonnées bancaire, ni vos identifiants ou mots de passes ne doivent être envoyés à ces adresses pirates !

Pour repérer ces faux mails administratifs :

  • L'adresse expéditrice est souvent complexe, avec des chiffres ou des noms frauduleux.
  • Il y a souvent de nombreuses fautes d'orthographe.
  • On vous demande souvent de cliquer sur un lien et de renseigner des informations personnelles.
  • Il est souvent question d'urgence (majuscules, points d'exclamation nombreux, injonctions).

N'ouvrez jamais les pièces jointes avant de vous être assuré qu'elles sont saines, en particulier s'il s'agit de dossiers envoyés par des personnes ne faisant pas déjà partie de votre liste de contacts.

Bon à savoir : ces dossiers contiennent des programmes informatiques qui vont se loger dans votre ordinateur et envoient des données relatives à votre comportement commercial à une société tierce.

Scannez les clés USB

Scannez les clés USB
© Thinkstock

Un ami vous remet une clé USB avec des fichiers qu'il a téléchargés ? Scannez le contenu de cette clé USB à l'aide de votre antivirus. Cet ami a peut-être téléchargé un programme malveillant sans le savoir…

Même si aujourd'hui le scan par antivirus est devenu automatique pour tout périphérique branché ou tout document téléchargé, vous n'êtes pas à l'abri d'un nouveau virus qui se glisserait entre les mailles du filet. Aussi, si vous avez un doute, ne transférez rien sur votre ordinateur.

Bon à savoir : éjectez systématiquement vos périphériques USB manuellement ! En effet, les systèmes d'exploitation utilisent parfois ces petites extensions de mémoire pour stocker momentanément des données. Si le retrait est brutal, cela peut causer des problèmes de « corruption de données ».

Mettez vos systèmes à jour

Mettez vos systèmes à jour
© Thinkstock

Les 2 inconvénients majeurs des mises à jour, ce sont le temps nécessaire à leur installation et la place qu'elles prennent sur votre disque dur. Souvent, elles se mettent en marche au moment où vous avez besoin de toute la mémoire RAM de votre ordinateur…

Mais cela étant dit, en maintenant votre machine à jour, elles permettent de corriger des failles repérées dans le système, le navigateur ou tout autre programme, les rendant plus performants et plus sécurisés. Paramétrez donc les mises à jour en installation automatique !

Bon à savoir : les mises à jour de l'antivirus intègrent des protections contre les nouveaux virus repérés depuis la dernière mise à jour. Bien sûr, si un nouveau virus a été développé le jour même et tente d'infecter votre machine, vous ne serez pas protégé, mais cela reste rare !

N'utilisez pas de copie de logiciel

N'utilisez pas de copie de logiciel
© Thinkstock

Bien sûr on trouve sur Internet des copies de Windows ou Mac OS pas chères, mais elles ne sont pas fiables. Même chose en ce qui concerne les antivirus !

On trouve des programmes « craqués » gratuitement, mais ils sont généralement moins performants que les originaux et leur téléchargement vous expose aux pirates du web !

Note : les ingénieurs qui conçoivent ces logiciels ne sont pas bêtes. S'ils ne peuvent pas empêcher des professionnels de craquer leurs programmes, ils peuvent limiter les fonctions des versions piratées.

Pages Jaunes vous en dit plus

Commencez par tout savoir sur l'antivirus informatique. Ensuite, prenez les bons réflexes avec PagesJaunes !

Enfin, consultez nos guides pratiques pour faire le tour de la question !

Ces pros peuvent vous aider